mercredi 17 décembre 2014

Elections CE/DP




ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES 2014/2015 
SUD au Siège de France Télévisions demain ?

Les élections professionnelles vont se tenir début 2015 au siège de France Télévisions.
Le syndicat SUD,  représentatif désormais dans 3 pôles métropolitains sur 4 (environ 4000 salarié-e-s), pourra-t-il être présent demain au siège de France Télévisions et dans les établissements DP qui le constituent (Issy-les-Moulineaux, France3 Régions, Malakoff) ?
Nous ne doutons pas que les valeurs défendues par SUD sont partagées par nombre d'entre vous. Même si la direction a tout fait pour sectoriser les services, les isoler et casser toutes dynamiques collectives, votre combativité est intacte.
Vous aussi, vous pouvez vous organiser pour vous défendre collectivement, pour ne pas laisser à quelques uns le choix de décider de ce qui est bon ou pas pour chacun d'entre nous.
Etre présent dans des instances de représentations du personnel, c'est permettre aux revendications d'être argumentées et pas instrumentalisées, c'est remettre le cadre légal au cœur des discussions en dehors des petits arrangements entre "amis", c'est avoir la connaissance de données économiques et sociales permettant un meilleur décryptage de la politique de l'entreprise pour mieux en informer les salarié-e-s.
Alors vous aussi, ce que d'autres ont réalisé dans les pôles métropolitains, VOUS pouvez le construire.
Demain, SUD sera présent dans les différents établissements du siège de France Télévisions si VOUS le décidez.
Organisez-vous,

Contactez-nous à l'adresse mail suivante : syndicatsud@francetv.fr
Contact téléphone : 07 51 69 60 26



dimanche 7 décembre 2014

Fractionnement des congés pour les journalistes

Le congé de fractionnement des journalistes, comment ça marche ?  

Lire ici

vendredi 5 décembre 2014

Monespace, Monkiosque, Mon Pôle-emploi


ET LA PRIME PAPYRHUS, VOUS LA VOULIEZ ?
Nous venons d'apprendre que Paris avait attribué une prime exceptionnelle à certaines assistantes administratives en compensation d'une mise en oeuvre douloureuse (et c'est un euphémisme) du logiciel Papyrhus en 2014. Mais toutes celles qui travaillent sur ce logiciel ne sont pas concernées.  Aucune transparence sur l'enveloppe, sur son montant et sur les critères d'attribution de cette prime exceptionnelle.
Y'aurait-il des administratives de 1ère classe et de 2ème classe ?  
Les assistantes qui avalent couleuvres sur couleuvres au rythme des carences du dialogue social risquent de ne pas digérer celle-là !

lundi 24 novembre 2014

Compte rendu SUD du CE Pôle sud ouest du 21 novembre 2014 à Bordeaux.   
Lire ici

samedi 15 novembre 2014

Des salarié-e-s qui sauvent leur entreprise de presse, Nice-matin l'exemple d'une scop :  Lire ici

lundi 3 novembre 2014

Élections 2014 : SUD Médias désormais représentatif dans trois pôles métropolitains sur 4 : Lire ici

lundi 20 octobre 2014

L'entreprise Lynx Sécurité, un sous-traitant de France Télévisions sud-ouest, vient de licencier une salariée travaillant sur le site de France 3 Toulouse dans des conditions contestables ! Lire ici

mercredi 8 octobre 2014

Avertissement : alors que la Direction de France Télévisions propose nombre de chartes pour cadrer les pratiques professionnelles de ses salariés, 
le syndicat SUD vous propose "la charte de l'employeur". 
Ce document comporte des mesures de bon sens qui ne devraient pas froisser la susceptibilité de ceux qui l'appliquent déjà sans même l'avoir signé. Sans eux, la cocotte-minute sociale aurait déjà explosée. 
La charte de l'employeur pourra en revanche remettre les idées en place à certains qui se fourvoient avec des méthodes de management d'un autre âge.

Prendre connaissance de la charte ici

lundi 29 septembre 2014

Billet d'humeur SUD, suite au CE du 25 septembre.   
Lire ici

jeudi 25 septembre 2014

Préalable intersyndical CFDT SNJ SUD, CE du 25 septembre.  Lire ici

mardi 23 septembre 2014

Après son usurpation du logo de France Télé, l'entreprise Lynx, sous-traitant sécurité du pôle sud-ouest pourrait prochainement encore faire parler d'elle !  Lire ici

dimanche 7 septembre 2014

Élections CE/DP : 
Que voulez-vous changer en 2014, 2015, 2016... ? 
Lire ici.

jeudi 4 septembre 2014

Compte-rendu du CE du pôle SO du 29 août : lire ici

mardi 12 août 2014

Lynx Sécurité : un sous-traitant pas recommandable  dans les locaux de France Télévisions ! Lire ici

lundi 11 août 2014

Elections CE/DP 2014 : 
Changer la donne ou pas ?  Lire ici.

mardi 29 juillet 2014

Une Nouveauté dans votre boutique du CE à Antibes : le Sans Contact ! Lire ici.

dimanche 13 juillet 2014

Communiqué SUD Culture et Médias : 
Les précaires des médias également touchés par l'accord Unédic ! Lire ici.

Humeur estivale de SUD

Et pour passer un bel été en chansons :

Vos élus et représentants sur le pôle sud ouest : AL Tuaillon, M. Lehoux, C. Havot

mardi 8 juillet 2014

Cet été,
les locales de France 3 ont chaud !
Lire ici le tract de SUD.

mardi 1 juillet 2014

LA CHARTE ETHIQUE DE FTV DOIT ETRE RESPECTEE !


Après les contrats douteux, les appels d'offre tronqués,
voici le partenariat de trop :
France Télévisions et l'entreprise Sodastream, un mariage honteux !
Lire ici le communiqué de presse de SUD.


Les liens :
* Dossier de l'ONG israélienne « Whosprofit » sur Sodastream : http://www.whoprofits.org/sites/default/files/WhoProfits-ProductioninSettlements-SodaStream.pdf

dimanche 29 juin 2014

INTERMITTENTS

Bygmalion s'est servi de France Télé,                                             France Télé leur marche dessus.                                                     Avec l'agrément Unedic, ils sont doublement cocus : lire ici
Pour faire le point sur les actions dans le spectacle vivant : 
http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=7160
 
Les intermittents de France Télévisions se mobilisent :


lundi 23 juin 2014

Procédures disciplinaires : le dialogue social à la mode FTV

 
A Toulouse, deux techniciens sont sous le coup d'une procédure disciplinaire pour avoir exercé leur droit de grève. Un an après avoir fracturé notre local syndical au siège de FTV, la répression syndicale  bat son plein. Lire ici

Les faits en détail, lire ici

Pour soutenir le droit syndical, pour revendiquer un autre management, SUD a déposé un préavis de grève du 25 au 29 juin,voir ici.

mercredi 18 juin 2014

Le Syndicat SUD vous propose son billet d'humeur à la suite du CE Pôle Sud Ouest du 17 juin 2014.   
A lire ici

vendredi 13 juin 2014

Soutien aux luttes contre l'accord Unédic


Avec le taux important de précarité à France Télévisions (15 à 20% des effectifs équivalents temps plein), la lutte actuelle des salarié(e)s précaires (intermittents, intérimaires notamment) contre l'agrément Unédic a une résonnance concrète dans le service public de l’audiovisuel.

Ces luttes sont en train de monter en puissance dans de nombreuses villes de France, au fur et à mesure que se rapproche le possible agrément par le ministère du travail.

Notre responsabilité est de soutenir ces mouvements parce que d'une part, nous revendiquons tous de vivre dans une société juste et solidaire, et que, d'autre part,  ce mouvement concerne au moins 3000 salarié(e)s précaires à France Télévisions, soit près un tiers des effectifs physiques.

L’union syndicale Solidaires et le syndicat SUD Culture ont lancé un appel à amplifier la mobilisation (lire ici).

Le syndicat CGT spectacle a déposé un préavis de grève jusqu'au 30 juin (lire ici) et SUD Culture vient de faire de même pour le secteur privé (lire ici).

Le syndicat SUD France Télévisions, adhérent de l’union SUD Culture Médias Solidaires, soutient l’ensemble des revendications et des mobilisations. Nous ne pouvons laisser le Medef dicter sa loi et s’engraisser sur le dos des salarié(e)s, des précaires et des chômeurs.

Le syndicat SUD France Télévisions, non représentatif au niveau national, ne peut pas déposer de préavis de grève national. Mais il soutiendra toutes les actions syndicales unitaires qui viseraient à amplifier la pression sur le ministre du travail afin qu’il n’accorde pas son agrément à l’accord Unédic du 22 mars 2014, signé entre le Médef et les syndicats FO, CFTC et CFDT, véritable régression des droits des précaires (le détail, lire ici).

Le syndicat SUD salue l’action des salarié(e)s de France Télévisions, de TelFrance et des Films du Soleil qui, le 6 mai dernier, sur le tournage de « plus belle la vie », ont débrayé en soutien au mouvement. Il appelle à multiplier les actions de soutien dans tous les sites de France Télévisions, comme ce qui a été fait aujourd'hui à Montpellier.

                                               Toulouse, le 13 juin 2014
Télécharger le communiqué ici

France 3 - site de Montpellier - 13 juin
Pour en savoir plus en quelques clics :

Un vidéo-tract de la CIP (coordination des intermittents et précaires) :
« le déficit intermittent n’existe pas », cliquez sur ce lien :
ou celui-ci

 
Vidéo de l’échange entre Aurélie Filippeti et des intermittents nus, cliquez sur le lien :
Pourquoi ces saltimbanques ne sont pas des profiteurs ? (France Culture)
"Le monde selon Edwy Plenel"

 
DANS LA PRESSE  :


CIP : coordination nationale des intermittents et précaires :


Les luttes de la CIP près de chez vous : La liste des 25 CIP en france
http://cip-france.org/

Le suivi des infos, la CIP d'Ile de France  : http://www.cip-idf.org/

COMMUNIQUES

Interruption du tournage de la quotidienne de Plus belle la vie Marseille, 6 juin 2014
Nous les intermittents du spectacle et salariés de France Télévision,
Telfrance et les films du Soleil sommes en grève pour dénoncer l'accord du
22 mars 2014 relatif, entre autre, au différé d'indemnisation de notre
régime d’assurance chômage. Nous ne bénéficions pas d'un régime de faveur contrairement aux idées reçues et souhaitons aujourd'hui trouver une solution juste et pérenne.
Nous tenons à affirmer notre soutien et notre entière solidarité aux
mouvements en cours.


Appel à la grève sur ARTE le 16 juin (par SNJ et SRTCA) : lire ici


 

dimanche 1 juin 2014

Pôle Sud Ouest : 4 semaines de grève, le bilan, l'après... 
A lire ici

jeudi 29 mai 2014

27ème jour de grève à Toulouse : MENACES DE LA DIRECTION

Le 28 mai, le directeur-gouverneur du pôle Sud ouest, Gérard Vallès, écrit aux salariés de l'antenne de Midi Pyrénées et accuse le syndicat SUD  : "depuis le 1er mai, des grèves à répétition perturbent la diffusion de nos JT sur l'antenne de Toulouse...Notre mission de service public est dégradée. Le climat social est tendu. L'organisation dans nos services est perturbée, et nos téléspectateurs sont frustrés".

            Une communication dans laquelle s'est glissée une énormité : non, nos missions de service public ne se sont pas dégradées en mai 2014 ! Et nos téléspectateurs sont frustrés depuis bien plus longtemps qu'il n'est écrit. Ils le sont depuis que les directions successives de France 3, puis de France Télévisions, ont décidé de réduire la voilure des régions. Ils ont faim, et nous aussi, d'une vraie télévision régionale de service public qui leur parle et qui leur ressemble. Ils ne veulent pas d'un succédané de programmes, fait de bric et de broc, fabriqué au gré des moyens ridicules sans cesse diminués, dédaigneusement lâchés au compte goutte par des dirigeants parisiens. Ils ne peuvent pas fuir notre antenne en mai 2014, car ils en sont déjà partis, au fur et à mesure que l'on s'éloignait d'eux ! FTV n'a même pas su les retenir avec le numérique car là encore ce fut régime "pain sec et eau claire" ! Alors, oserez-vous toujours, Monsieur Le Gouverneur, lorsque vous aurez définitivement achevé les 5 antennes de votre pôle, suivant méticuleusement les plans parisiens de suppressions d'emplois (6 encore annoncés le mois dernier en CE, 19 dans le PDV), nous asséner encore des leçons de morale, vous, l'ancien syndicaliste ? Que dire de l'image dégradée de France Télévisions alors qu'à la moindre période de congé, vous bricolez des éditions locales et régionales ?

            SUD n'est pas plus responsable de la dégradation de l'antenne, qu'il ne l'est du climat social. Tous les rapports d'experts, de CHSCT,  pointent l'augmentation du stress à France Télévisions, la suppression des repères hiérarchiques, la lourdeur, le coût et les incohérences de l'organisation de 2010. De nombreux salariés se plaignent depuis des années, non pas de SUD, mais de n'être plus que des matricules, des prolongements de machines. Nombreux sont les salariés qui voudraient redonner du sens à leur travail. Ce sens qui vient d'un engagement fort des salariés auprès d'un service public local, sens que France Télévisions leur dénie jour après jour. Ils ont faim de qualité, de contenu, et de reconnaissance, tout ce que leur refuse l'entreprise lancée à folle allure vers un avenir incertain couleur grisâtre.

            Dans un contexte aussi sombre, votre communication est écrite sous le signe de la peur, avec un titre choc : "l'antenne de Midi-Pyrénées en danger".

            Puis plus loin : "un syndicat n'hésite pas à sacrifier l'antenne de Midi-Pyrénées", ou encore "nous poursuivrons devant les instances disciplinaires tous les manquements à nos obligations professionnelles et de service public".

            Un contenu menaçant, qui a pour objet de casser le mouvement en effrayant les salariés grévistes (plus nombreux que vous l'écrivez mais vous n'en êtes pas à une intox près). Nous dénonçons cette tentative de déstabilisation. Si vous entendez contester les modalités de la grève, alors, exposez clairement vos motifs. Sinon, taisez vous car c'est une entrave au droit de grève ! Quel est le but de cette manœuvre basée sur la peur ? Essayer de faire accepter par tous l'injustice sociale que vous mettez en place depuis quelques années.

            Nous affirmons la légitimité et la sincérité de nos revendications, tout comme est sincère la mobilisation des salariés qui n'acceptent pas l'injustice imposée aux collègues CDD, même si eux, titulaires, ont aussi de nombreux sujets de mécontentement portés par le préavis. Rétablir l'égalité de traitement reste un idéal de société du travail dont nous n'avons pas à avoir honte. Exiger de l'entreprise qu'elle traite correctement ses salariés, CDD comme CDI, qu'elle les respecte et qu'elle leur donne les moyens et les conditions normales de travailler reste une demande syndicale juste et sensée.
 
            La direction a négocié deux fois en région, se retranchant derrière Paris qui décide. Mais rien n'empêchait la direction nationale de reprendre la main si son intention était réellement louable comme l'affirme partout le PDG, Rémy Pflimlin. Le syndicat SUD, représentatif sur le seul pôle Sud Ouest,  n'aurait pas pris ombrage que la direction parisienne aboutisse par une négociation loyale et sincère avec les  syndicats nationaux représentatifs dont SUD ne fait pas partie. L'essentiel n'est pas dans notre présence à une table de négociation nationale. L'essentiel est d'entendre le malaise des salariés et d'agir, ce que nous faisons, depuis 27 jours de grève.
  
            Enfin, le syndicat SUD n'est pas un jusqu'au-boutiste comme vous tentez de le faire croire. Pour preuve, il y a quelques jours, après 3 semaines de grève,  nous vous avons proposé un compromis pour maintenir certaines émissions, sous réserve qu'une communication soit faite sur le contexte et sur les motifs du mouvement social. Vous avez tout rejeté en bloc, sans même nous rencontrer. Dont acte. C'est votre vision du dialogue social. C'est votre vision de la question humaine.
 
            Parlons-en de l'humain, et de l'image de France Télévisions, relisez cette lettre et les réactions des intéressé(e)s :

Télérama : les réactions
         
            A chacun ses responsabilités !

                                                                                              Toulouse, le 29 mai 2014



 
 

GALA DE BIENFAISANCE FTV




Patrick De Carolis et Bastien Millot, ex-dirigeant de Bygmalion, font un don aux salariés CDD de France Télévisions. Ils réfléchiraient à une somme plus conséquente pour l'ensemble des salariés de France Télévisions, au titre de leur participation au redressement de l'entreprise publique.

lundi 26 mai 2014

Le Syndicat SUD vous propose son billet d'humeur à la suite du CE Pôle Sud Ouest du 23 mai 2014.   
A lire ici

vendredi 23 mai 2014

L'INCROYABLE REMEDE AKOR-FTV :




Issu de la recherche du laboratoire MEDEFTV, un traitement miracle.



mercredi 21 mai 2014

GALA POUR FRANCE TELEVISIONS

Le syndicat SUD avait organisé mardi 20 mai, une journée sous le signe de la bienfaisance afin d'aider France Télévisions à payer dignement ses salarié(e)s précaires.

Journée réussie, les invités étaient là, la presse aussi.
TOUS ENSEMBLE, Rétablissons les droits des CDD !

Article de presse










 

SEQUENCES VIDEOS AVEC José BOVE et Jean-Luc MELENCHON